Génération Do It Yourself show

Génération Do It Yourself

Summary: GDIY est le podcast qui décortique le succès des personnes qui ont fait le grand saut. Que ce soient des entrepreneurs, des sportifs ou encore des artistes, je vous propose, sous forme d'interviews sans filtre, de rentrer dans leur histoire, dans leur quotidien. Mon objectif est de comprendre leur mode de pensée, leur organisation ou encore leurs outils, et de vous proposer un véritable MBA des échecs et des succès de ces invités.

Join Now to Subscribe to this Podcast

Podcasts:

 #COVID-19 - 10 Lucile Woodward - Rester en forme malgré l’ultra sédentarisation | File Type: audio/mpeg | Duration: 01:00:36

5ème semaine de confinement, 10ème épisode de cette série qui donne la parole aux entrepreneurs face à la crise du covid-19. Pendant ce premier mois de confinement on nous a largement répété de faire du sport et de rester en forme. Et pour continuer l’exercice, depuis chez soi, qui de mieux que Lucile Woodward, coach sportive en ligne.?  Avec elle, on a abordé plein de conseils et de bonnes pratiques à adopter pour les semaines à venir. “Pendant ce confinement on a souvent cherché à se fixer des objectifs trop élevés, difficiles à atteindre. Il ne s’agit pas d’abandonner mais de retrouver un équilibre qui nous déséquilibre un peu moins.” Dans cet épisode, vous apprendrez comment Lucile s’est organisée pour garder un mode de vie sain sans se mettre trop de pression. Vous verrez également comment elle arrive à garder le moral et à se fixer des objectifs atteignables pour garder au maximum son équilibre physique et mental. Elle explique en détails son programme quotidien et livre quelques conseils pour ne pas trop souffrir de cette période d’ “ultra sédentarisation”. Heures fixes de lever, méditation, repas légers et exercices locomoteurs, elle détaille toutes les bonnes pratiques à adopter. “Quand tu n’en peux plus, au sport comme dans la vie, reprends la technique.”   Un bel épisode, riche en conseils et enseignements que vous pouvez appliquer dès maintenant pour rester en forme pendant la fin du confinement. Pour suivre dès maintenant ses séances d'entraînement, vous pouvez consulter sa page Youtube, son site, ses réseaux sociaux ou bien la retrouver dès demain 10h30 sur France 3.  On a aussi parlé du CNED qui est d’une grande aide pour accompagner ses enfants pendant cette période d’école à la maison. On a cité d’anciens épisodes :  #52 Stéphanie Gicquel -Visualiser pour ne jamais abandonner #COVID-19 – 8 Amiral François Dupont – Comment “réussir son confinement” avec un commandant de sous-marin Merci à Marion Juredieu pour la préparation de cet épisode.

 #COVID-19 - 9 Olivier Goy - Face à la crise, gagner en étant honnête (LinkedIn Live) | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:58:14

En cette 5ème semaine de confinement, j’ai reçu Olivier Goy, le CEO et fondateur d’October, pour l’un des tout premiers Linkedin Live en France. Avec sa boîte, il permet aux particuliers de prêter de l’argent aux entreprises et, aux secondes, de se financer plus facilement. En étant présent aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne et en Italie, il peut comparer la manière de réagir de nos voisins européens et, avec ses 800 entreprises à son portefeuille, il a une vue complète de notre économie.  “Dans une situation de crise comme celle-ci, on ne peut pas refuser de communiquer et faire la politique de l’autruche. ” Dans cet épisode vous saurez comment October fait face au virus. Ce qu’ils ont mis en place pour sécuriser les entrepreneurs … et les prêteurs, particulièrement les particuliers. Vous verrez également comment ils ont demandé l’avis de chaque partie prenante de leur écosystème avant de mettre en place leurs actions, avec une solidarité incroyable du côté des prêteurs (et tout ça avec des scores qui rendraient Fidel Castro jaloux !).  Vous en apprendrez plus sur les banques et le rôle des Etats et des institutions, notamment européennes dans cette crise. Vous verrez comment il a négocié avec l’Italie un deal incroyable pour protéger les entrepreneurs et comment il fait face aux Pays-Bas.  “La France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas et l’Espagne. C’était des pays qui se ressemblaient beaucoup avant la crise. Désormais, ce n’est plus du tout le cas ! Leur manière de protéger l’économie face au virus est très différente. ”  Olivier nous parle également de ses méthodes d’organisation, aussi bien au niveau personnel que professionnel (il ne jure que par le triptyque : zoom / slack / notion). Il nous explique comment il garde le contact avec ses équipes, particulièrement celles à l’étranger.  Enfin, Olivier et moi, nous répondons aux questions que VOUS nous avez posées pendant ce live.  Un super épisode, très stimulant, qui donne la patate et prouve que, au final, il y a moins de connards qu’on ne le pense !  Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’aventure d’Olivier et October, vous pouvez écouter le premier épisode que nous avons enregistré ensemble juste ici. Lors de l’enregistrement, nous avons aussi cité l’épisode avec Riadh Alimi de FinFrog, pour l’écouter, c’est par là.  Un grand merci à vous qui écoutez cet épisode ainsi qu’à ceux qui y ont participé en live. Enfin, un merci tout spécial à Aurélie Gameiro et Lamine Taguine, qui m’ont aidé à préparer ce tout premier live GDIY !

 #126 Bertrand Fleurose - Cityscoot - L’art de prendre des risques | File Type: audio/mpeg | Duration: 02:13:19

L'invité du 126ème épisode de GDIY a vécu plusieurs vies. Celle de l’étudiant admissible au MIT, qu’il a préféré abandonner pour le frisson des marchés financiers. Celle du trader façon Michael Douglas dans Wall Street, échangée pour de l’huile de moteur et des plaquettes de freins. Celle de garagiste d’un centre de services dédié aux scooters, pour  celle de patron d’une startup présente dans le Next 40. Bertrand Fleurose, l’homme qui se cache derrière l’idée brillante de Cityscoot, nous raconte tout.  “Avant la crise du Covid-19, on approchait de notre dix-millionième trajet en Cityscoot. On compte entre 15 000 et 20 000 locations par jour. Nos scoots ont parcouru plus de 40 millions de kilomètres, c’est l’équivalent de 10 tours de la terre ! ” Avec Bertrand vous verrez qu’il n’est jamais trop tard pour tout plaquer et recommencer de zéro. Qu’il n’y a pas besoin de grands diplômes pour réussir et que, parfois refuser le MIT peut se révéler l’une des meilleures décisions de votre vie !  Vous en saurez plus sur ses débuts qui lui ont donné le goût du risque, sur sa reconversion improbable et sur la manière dont il a monté Cityscoot : comment il a eu cette idée, les étapes de création et son génial coup de bluff qui a fait boule de neige. “Savoir prendre les bons risques au bon moment, c’est l’essence du métier.” Bertrand nous parle aussi de sa philosophie de vie, de ses techniques pour faire face au risque, l’accepter et s’en servir pour créer. Il vous donnera également ses conseils pour être un patron juste et pour bien gérer ses équipes. Enfin, il vous livrera, selon lui, quelles sont les clés du succès.  Avec cet épisode vous aurez une nouvelle fois la preuve que tout est possible quand on se donne à fond dans son projet et qu’on y croit à 3000%.  Ensemble, on a cité plusieurs épisodes :#3 Ilan Abehassera – En direct de NYC !#57   Marc Fiorentino -  la dure transition de Golden Boy à Entrepreneur#58  Paul Morlet  - Du BEP électricien à Lunettes Pour Tous#81 Jacques Antoine Granjon – Cofondateur VEEPEE – l’aventure, l’hypercroissance, les marques et l’instinct#107 Jean-Philippe Cartier – H8 collection – Du bon sens et de l’instinct pour réussir big time Il vous conseille de lire : Des romans policiers particulièrement la série des San-Antonio. Les livres de Camus, particulièrement l’étranger Au moment de l’enregistrement cet épisode, la France est paralysée à cause du Covid-19. Bertrand et Cityscoot mettent gratuitement, pendant toute la durée du confinement leurs scooters à disposition des soignants. Pour plus d’informations sur ce dispositif, c’est ici.   Merci à Vincent Bustarret pour son aide à la préparation de cet épisode. 

 #COVID-19 - 8 Amiral François Dupont - Comment “réussir son confinement” avec un commandant de sous-marin | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:49:14

C’est un invité exceptionnel que je reçois (toujours à distance) aujourd’hui. Le genre de personne que je n’ai pas l’habitude d’avoir sur GDIY, quelqu’un qui a eu des expériences uniques et un parcours atypique : l’amiral François Dupont.  L’amiral Dupont est une force de la nature. Il a été sous-marinier pendant plus de vingt ans, avant de prendre le commandement du Triomphant, un SNLE (un sous-marin nucléaire lanceur d'engins), le seigneur des océans.  “300 mètres carrés, 111 hommes, 70 jours sous la mer : bienvenue à bord d'un SNLE ! ”  Forcément, il s’y connaît sur le sujet du confinement. Il nous raconte comment c’est, la vie sous l’eau,  les différences entre le confinement que l’on vit et ceux qu’il a vécus dans les sous-marins et nous donne plein de beaux conseils pour mieux vivre cette période.  Il explique comment gérer notre temps long en : structurant les lieux dans lesquels nous vivons, quitte à modifier son environnement, faisant des choses que nous n’avons jamais le temps de faire, profitant de la période pour déléguer et laisser de nouvelles personnalités s’exprimer, responsabilisant vraiment ses collaborateurs. Comme on dit dans la marine “il faut me prévenir en cas de quoi que ce soit et quoi que ce soit n’est pas n’importe quoi !”se disant que l’on va réussir son confinement.  “Nous sommes des Français confinés appelés à réussir une mission : empêcher le covid-19 de se répandre.”  Ce membre actif de l’Association Progrès du Management (APM) nous donne aussi ses enseignements en matière de management et de gestion des équipes.  Il nous explique comment vérifier la météo de ses collaborateurs et composer avec les humeurs de chacun - y compris la sienne ! Il nous parle de l’importance du dialogue et de l’empathie envers les autres mais aussi envers soi-même.  “ Notre cerveau a besoin de CAFE. De Certitude, d’Autonomie, de Franc-jeu et d’Empathie.” L’amiral nous encourage à être bienveillant les uns envers les autres, à accepter nos singularités, nos forces et nos faiblesses, à reconnaître et avouer nos erreurs. Un très bel épisode plein d’enseignement, d’inspiration et de poésie (qui a dit que les militaires n’étaient pas des poètes ?).  Je vous recommande chaudement son livre : commandant de sous-marin : du Terrible au Triomphant, la vie secrète des sous-marins.   On a cité d’anciens épisodes : #14 Eric Bellion – ne jamais rien lâcher – aller deux pas dans l’inconnu pour trouver le bonheur#38 Vincent Defrasne – de l’Or Olympique à la Fondation Somfy#52 Stéphanie Gicquel -Visualiser pour ne jamais abandonner On salue et on embrasse Michel Mareau.  Je tiens également à remercier mes équipes de manière générale, mais aussi “sales” : Jennifer Attias et Timothée Le Vert ainsi que mes associés : Louis Dumoulin, Laurent Kretz, François Defossez et Pierre Stefani.  

 #COVID-19 - 7 Michael Sidney Levy - Comment continuer à livrer la France entière ? | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:55:03

4ème semaine de confinement, 7ème épisode consacré aux entrepreneurs face à la crise du covid-19. Je voulais comprendre comment toutes les activités qui ont besoin de livreurs s’organisent pendant la crise. C’est pour ça que j’ai invité Michael Sidney Lévy le patron de deliver.ee, Avec lui, j’ai eu les réponses à toutes mes questions et même plus !  “Quand l’annonce du confinement a été faite je me suis dit, c’est une catastrophe. 50% de mes clients sont des commerces qui ne sont pas considérés de premières nécessités, alors j’ai franchement eu peur.” Dans cet épisode, vous saurez comment l’entreprise spécialiste de la livraison met tout en œuvre pour assurer la sécurité de ses salariés comme de ses prestataires, les livreurs. Comment ils se sont préparés avant l’annonce du confinement. Vous verrez aussi comment les entreprises de première nécessité s’organisent, comment ils transforment leurs locaux pour préparer les commandes. Il nous parlera également des systèmes D parfois mis en œuvre par certains groupes pour permettre au plus grand nombre de passer commande.  Il vous expliquera comment il garde le contact avec ses équipes et s’assure de leur bonne santé physique et mentale. Avec au passage, de bons conseils à mettre en place avec vos collaborateurs.  Pour finir, vous aurez sa vision des effets positifs de cette crise.  “J’ai appris sur le tas comme tout le monde. On était habitués au remote, mais pas à l’être tous au même moment.” Un bel épisode, touchant et honnête en compagnie de Michael Sidney, qui ne manquera pas, j’en suis sûre de vous éclairer dans vos business et dans votre vie personnelle. 

 #125 Pierre Dubuc - Openclassrooms a 20 ans, lui en a 31 : devenir un leader de l’éducation à partir d’un projet de collégien | File Type: audio/mpeg | Duration: 02:15:40

À 11 ans certains jouaient encore aux Pokémon. Ce n’est pas le cas de mon invité du jour. Pierre Dubuc, lui à 11 ans, il se lançait dans ce qui allait être le projet d’une vie : le “Site du Zéro”, devenu Openclassrooms.  20 ans plus tard, je le reçois dans cet épisode de GDIY enregistré à distance, en plein pendant le confinement, pour qu’il m’explique son parcours hors normes.  “Dans notre aventure, il a fallu qu’on arrive à l’étape 2 pour se rendre compte que la 3ème existait. Tout cela nous ne pouvions pas l’imaginer, c’était impossible. Du coup on reste humble.”  Avec Pierre, vous risquez d’avoir quelques complexes mais ça vaut le détour, je vous le garantis. Il m’explique comment deux ados ont réussi depuis leurs chambres, sans jamais se rencontrer, à fonder l’une des références des années 2000 en matière d’apprentissage du code. Comment ils ont structuré le truc petit à petit. Comment ils ont commencé à se rémunérer, en faisant de la pub, en lançant à 18 et 22 ans leur propre maison d’édition pour vendre leurs cours, en créant des modèles premiums et en levant aussi. Plusieurs fois, la dernière en date : 60 millions de dollars.  Pierre me raconte comment Mathieu et lui ont jonglé entre leurs cours et l‘expansion du site. Comment ils ont dû attendre qu’il soit majeur pour déposer les statuts de la compagnie et comment ils font pour faire perdurer leur collaboration.  “ Le chiffre bas c'est un million. On estime qu’il y aura au moins un million de personnes qui verront leurs métiers chamboulés par le digital. Ces personnes, il va falloir les former voir les reformer, c’est notre but.”  Il nous parle aussi de leur projet : rendre l’éducation accessible pour tous et former ou reformer les individus aux métiers de demain. De leur philosophie pour y arriver : l'open source et les creative commons, de leur partenariat avec l’Etat et avec des grandes entreprises.  En bref, dans cet épisode, vous apprendrez à faire bouger les lignes, à apprendre à apprendre et à ne jamais lâcher prise. Vous en ressortirez boosté à fond !  Il vous conseille le livre l’attentat de Yasmina Khadra On parle d'un code promo "DOIT" dans l'épisode, que nous tachons de mettre en place avec OpenClassrooms, mais en vrai tous les cours sont accessibles gratuitement, donc vous n'en avez pas vraiment besoin. Merci à Ghislain Faribeault ainsi qu’à Alison Hadjez sans qui cet épisode n'aurait pu avoir lieu !

 #COVID-19 - 6 Philippe Gabilliet - Propager l’optimisme autour de soi | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:55:54

Au coeur de la 3ème semaine de confinement, je me suis dit que nous avions besoin d’un peu d’optimisme. Et qui de mieux que Philippe Gabilliet, porte-parole et cofondateur de la ligue des optimistes de France, pourrait en parler ?  “Dans le fond l’optimiste c’est deux choses : une confiance a priori dans l’avenir assorti d’une certitude qu’en cas de problèmes, en cas de crise, on saura s’en sortir.” Comment rester optimiste malgré la crise? Existe-t-il des techniques ? Comment le propager autour de nous malgré la situation  ? Philippe prend le temps de répondre à toutes ces questions.   Il m’explique aussi  comment il fait face ? Comment il maintient ses cours à l’ESCP Business School, organise le travail de ses étudiants et maintient un semblant de normalité avec eux.  Il me parle également de l’impact du virus sur sa vie de conférencier. Et puis il me partage sa vision de l’après covid-19.  “En période de crise, la société se divise en deux faces : l’une égoïste et l’autre, solidaire. Ce qui est beau c’est que c’est la seconde qui gagne.”  Un épisode qui rebooste le moral à fond !  Pour avoir votre dose régulière d'optimisme, suivez Philippe sur Linkedin, il y poste des billets sur la vie en période du confinement.  Écoutez également l’épisode que nous avions enregistré il y a un an.  Vous pouvez aussi lire ses livres : L’art de changer de vie en 5 leçonsEloge de l’optimismeEloge de la chance Et, en réédition actuellement, éloge de l’audace - ou l’art de vivre libre. Le parfait livre à lire après le confinement !  Épisode enregistré pendant le confinement grâce à Zencaster.

 #COVID-19 - 5 Pierre Chausse - Gérer 420 journalistes confiné dans un appartement , avec 4 enfants et une femme médecin | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:48:34

Vous le savez l’un de mes premiers amours c’est la presse. Alors, forcément, je voulais savoir comment, eux, les journalistes, les rédacs chefs, les ingés sons, ils faisaient face au Covid-19. Comment ils arrivaient à couvrir l’actualité tout en étant pour la plupart confiné. Alors j’ai appelé Pierre Chausse, directeur adjoint des rédactions au Parisien.  J’avoue, je l’ai aussi appelé car je voulais savoir comment il vivait, lui, personnellement cette crise. Car quand tu te retrouves confiné chez toi, avec tes quatre enfants qui ont tous moins de 7 ans (qui débranchent la box internet pendant l’enregistrement) et que ta femme est médecin en plein Covid-19, l’organisation se rapproche vite de Fukushima !  “J’ai vécu les jours les plus intensifs et épuisants de toute ma carrière. Au début, c’était clairement un enfer.”  Vous saurez comment il continue à faire tourner la rédaction du Parisien, quels ont été les gros challenges qu’il a rencontré et comment ce virus est en train de révolutionner les rédactions presse.  Vous verrez aussi comment il jongle entre vie personnelle et vie professionnelle, comment les journalistes continuent de délivrer de l’information et ses techniques pour s’assurer que les 420 journalistes de la rédaction soient à fond en cette période compliquée.  C’est aussi un voyage en plein coeur de l’une des rédactions les plus importantes de France que Pierre nous propose : vous apprendrez comment un journal se crée habituellement et pendant une crise au moment où tout le monde cherche de l’information fiable.  “Depuis une semaine, on a 8 à 10 millions de visites par jour. Avant, lors des bonnes journées, on tournait à 4 millions. Notre nombre d’abonnés à la version numérique a été multiplié par 5. C’est totalement dingue ! ”  Un super épisode qui fait relativiser l’urgence et qui fait déculpabiliser de ne pas forcément avoir pris ses marques à 100%.

 #124 Julien Romanetto - Overblog, Teads, Arianee … - Toujours croire en soi pour réussir | File Type: audio/mpeg | Duration: 02:17:08

Je connais Julien Romanetto et son associé Fred Montagnon depuis 10 ans quand ils venaient de lancer Overblog. Pour moi ils avaient tout compris, tout réussi. Et pourtant, dans cet épisode Julien me raconte à quel point ils ont galéré, tous les bad beats auxquels ils ont fait face. Surtout, il me raconte comment ils n’ont jamais perdu la foi.  “Ce n’est pas parce que tu as réussi une fois que tu vas réussir deux fois.” Avec Julien, vous allez voir comment vous prendre des uppercuts et vous relever toujours plus fort. Ce que ça fait d’acheter des dizaines de millions de dollars des Ethereum à quelques centimes et d’oublier le code pour les revendre.  Vous apprendrez comment flairer les sujets du futur . Comment choisir le bon associé et surtout le garder (la bromance entre Fred et Julien est vraiment intéressante). Ce pro des crypto-monnaies qui a lancé Legolas Exchange et Arianee, vous donnera plusieurs tuyaux pour bien investir. Et enfin, grâce à Julien, vous comprendrez ce qu’est vraiment la blockchain et comment cette techno va révolutionner nos vies !  Pour ceux d’entre vous qui ont écouté les épisodes de Loïc Soubeyrand et de Pierre Chappaz, c’est également l’occasion de voir l’histoire de Teads sous un 3ème prisme. La densité d’entrepreneurs à succès dans cette boîte est simplement dingue !  Un épisode un peu technique parfois mais pleins d’enseignements avec un mec passionné par ce qu’il fait, très humble et transparent à 100%. Une belle leçon de résilience !  Avec Julien on a cité pas mal d’anciens épisodes, quasi que des potes à lui :  #26 Thibaud Elzière - eFounders – Quand ne lancer « que » 3 à 4 boites par an devient frustrant  #88 Anne Méaux – Image 7 – Comment conseiller le Président de la République et les patrons du CAC40 ? #93 Loïc Soubeyrand – Teads et Lunchr – vendre sa boîte 300 millions et en monter une autre un mois plus tard avec 2,5 millions de financement et seulement un Powerpoint ? #103 Pierre Chappaz – Kelkoo & Teads – Tenir tête aux GAFA, les plus grandes entreprises de la tech Un épisode de mon autre podcast, La Martingale : Bitcoin, arnaque ou opportunités ? avec Eric Larchevêque - de quoi faire de vous ds experts !  Il conseille :  # Des biographies d'entrepreneurs : celle de Warren Buffett, de Phil Knight, de Howard Schultz ou de Richard Branson # Koober pour avoir des extraits de livres si vous n’avez pas le temps de lire   # Pipedrive  # Wunderlist, pour les quelques mois qui lui reste.  Merci à Mathieu Genelle qui vient de rejoindre le navire GDIY et merci à vous pour votre soutien et vos messages si bienveillants. 

 #COVID-19 - 4 Paul Morlet - Faire face quand ton business est mis sur pause. | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:30:02

4ème épisode (toujours à distance) dédié aux entrepreneurs face au Covid-19. Pour celui-ci, je voulais savoir comment les business dont le modèle est basé sur la vente ou le contact physique font face au virus.  Comprendre l’état d’esprit de leurs dirigeants et voir quelle était leur vision de la suite. Alors, j’ai appelé Paul Morlet. Lui qui a fondé Lunettes Pour Tous devait forcément avoir deux trois trucs à me dire sur le sujet. Je n’ai pas été déçu.  “J’ai encore 50 ou 60 ans pour faire du business. Ce qui m’importe aujourd’hui c’est la santé : la mienne et surtout celle de mes équipes. C’est ma principale préoccupation, la suite on verra. ”  Comment continuer à faire vivre ton business quand tes 20 magasins sont fermés ? Comment t’assurer que tes équipes sont en bonne santé ? Que faire quand tu étais en pleine montée et que tout est mis sur pause ?  Sans aucune langue de bois, Paul nous explique comment il a mis plus de la moitié de ses équipes au chômage partiel, comment il réussit malgré tout à livrer des lunettes par internet et comment il gère les banques avec qui ils venaient de signer un prêt pour l’ouverture de 10 nouveaux magasins.  Cet éternel optimiste nous explique aussi comment il participe à l’effort face au Covid-19, simplement en faisant ce qu’il fait de mieux : des lunettes qu’il offre aux soignants.  Un épisode très touchant et magnifiquement humain.  Pour écouter l’épisode de Paul et en savoir plus sur l’histoire de Lunettes Pour Tous, c’est juste ici.  Épisode enregistré à distance pendant la période de confinement lié au virus Covid-19 grâce à Zencaster. Pour savoir comment enregistrer à distance, c’est ici.  Prenez soin de vous ! 

 #Covid-19 – 3 Olivier Brourhant – il vit la crise du COVID-19 depuis 2 mois | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:51:57

Pour comprendre comment faire face au COVID 19, j’ai pensé que personne n’était mieux placé qu’Olivier Brourhant, que j’ai reçu en décembre 2019 sur GDIY. En effet, Olivier a deux mois d’avance sur nous tous, car le confinement il le vit depuis 2 mois avec ses 40 collaborateurs basés à Wuhan. Olivier a suivi la propagation du virus à Milan, à Paris et désormais dans les 55 pays où Mantu est implanté.  Sa décontraction est déroutante, cet échange avec le sourire dans cette tempête que nous vivons m’a semblée aussi irréelle que réconfortante. “Je suis impressionné par mes équipes. Par la façon dont elles ont réagi et dont elles agissent aujourd’hui encore. Je vois l’ADN de ma boîte prendre vie grâce à eux. C’est magnifique.” Olivier raconte avec franchise ce qu’il vit depuis des mois. Comment Mantu s’est organisé en Chine et ailleurs pour protéger ses équipes ? Comment gérer des équipes qui vivent la même situation mais à des stades différents ? Quels sont les postes clés sur lesquels il s’appuie ? Quelles leçons et bonnes pratiques tire-t-il, alors que la Chine commence à sortir de la crise et que le reste du monde y plonge ?   “Ce qui me manque le plus c’est le contact avec mes équipes. J’aimerai être avec eux en ce moment.” Nul doute qu’avec cet épisode vous prendre une bonne dose de prise de recul sur la situation.  Son principal conseil ? Restez-chez vous ! (Et buvez de l’eau ça aussi c’est important).  Un très bel échange, qui nous rappelle notre responsabilité en tant qu’entrepreneur mais aussi que des fois, le genre humain est capable de belles preuves de solidarité !  Pour écouter l’épisode d’Olivier sur GDIY, c’est par là.  Épisode enregistré à distance pendant la période de confinement lié au virus Covid-19 grâce à Zencaster. Pour savoir comment enregistrer à distance, c’est ici.  Prenez soin de vous !  A

 #123 Adrien Ledoux - JobTeaser - Aider les jeunes à trouver leur voie | File Type: audio/mpeg | Duration: 02:18:50

Trouver sa voie est peut-être l’une des choses les plus difficile, surtout lorsqu’on est encore étudiant. Comment vraiment savoir ce que l’on veut faire dans la vie, quel travail, quelle carrière nous correspondent le mieux ? C’est en tentant de répondre à ces questions qu’Adrien Ledoux a lancé JobTeaser.  “Le fait d’avouer tes faiblesses t’aide à progresser et te permet de devenir plus efficace dans ton travail.” Dans cet épisode vous apprendrez pourquoi il est primordial de connaître et d’accepter ses failles et ses faiblesses. Pourquoi se connaître est une des clés de la réussite et comment générer des feedbacks sincères de votre entourage. “Nous n’avons jamais eu la vision de créer une boîte aussi grosse.” En plus de cela, vous saurez tout sur le parcours d’Adrien. De ses années en pension pas toujours faciles, à son premier crush professionnel chez Bain avec Nicolas Lombard, son associé de toujours, jusqu’à la création de JobTeaser. Vous apprendrez également comment ils l’ont fait  grossir tranquillement entre 2008 et 2015 avant de faire trois levées de fond de 3, 15 et 50 millions. Vous découvrirez aussi la méthode “answer first” qu’il utilisait chez Bain et repartirez avec une pile à livres énorme !  Un échange trop court, chaleureux, transparent, et riche en enseignements  ! J’embrasse Charlotte Mouraret  qui nous a mis en relation.  Je salue également Milisa pour son passage dans l’émission.  On a parlé du test de Process Communication qu’Adrien et Nicolas ont fait avec la coach Laetitia.  On a aussi parlé de livres :  Loonshot : How to Nurture the Crazy Ideas That Win Wars, Cure Diseases, and Transform Industries, Safi Bahcall High Output Management, Andrew S. Grove Who : The A Method for Hiring, Geoff Smart et Randy Street Optimisez votre équipe: les cinq dysfonctions d'une équipe, Patrick Lencioni Tribe of Mentors: The Tactics, Routines, and Habits of Billionaires, Icons, and World-Class Performers, Tim Ferriss Radical Candor: Be a Kick-Ass Boss Without Losing Your Humanity, Kim Scott Avec Adrien, on a cité des anciens épisodes :  #51 Jacob Abbou - si on arrête de pédaler on se casse la gueule #67 Pierre-Alexis Bizot-“Domingo” : qui a dit que jouer à des jeux vidéos ne vous mènerait nulle… #68 Mercedes Erra - BETC- réussir le défi de sauver la publicité française #118 Stan Leloup – Marketing Mania – Comment convaincre des inconnus de vous envoyer de l’argent ? #121 Olivier Sibony – Comment prendre de meilleures décisions et être plus créatif ? #122 Vincent Huguet – Malt – Comment faire travailler plus de 170.000 freelances ? Merci à Morgan pour la musique et le mixage. Contactez-le sur studio-module.com !  

 #COVID19 - Semaine 1 de confinement - les enseignements avec Simon Dawlat et Jean de la Rochebrochard | File Type: audio/mpeg | Duration: 01:07:04

Je vous propose un deuxième épisode spécial sur la manière dont les entrepreneurs font face au Covid-19. Simon Dawlat, revient (pour la 4ème fois ! A ce stade, on peut dire qu'il fait presque parti du décor) accompagné de Jean de la Rochebrochard.  Grâce à Simon et Jean, vous prendez un peu plus de recul sur la situation. Vous verrez comment ils se sont adaptés, quels process ils ont mis en place. Comment Simon fait face à l’explosion des demandes en évitant le crash (on parle de 580 millions de notifications push pendant l'allocution d’Emmanuel Macron !), en bref comment rester performant et délivrer alors qu’on est en pleine tempête  !  Vous profiterez également du point de vue de Jean, qui en tant qu’investisseur qui vous expliquera quoi faire et comment faire face à tous les challenges qui se posent aux startups.  Et pour ceux d’entre vous qui doivent concilier télétravail et s’occuper des enfants, vous aurez aussi plein de conseils et aussi, tout notre soutien ! (J’en profite pour embrasser ma fille, invité surprise de cet épisode !).  On parle enfin organisation individuelle, collective, questionnement et responsabilités du dirigeant, jusqu’où on doit/peut aller pour s’assurer du bien être de nos collaborateurs dans un contexte extrême de confinement historique. Un épisode qui vaut son pesant de conseils et qui booste le moral à fond !  Et surtout #KeepPushing (oui j’ai volé sa devise à Simon) ! On a parlé de : l’appli House Party Livestorml’article du Monde : Coronavirus : les sous-mariniers, rois du confinement, encouragent les Français.  Un grand merci à Solenne Niedercorn-Desouches et Julien Neuville.  Pour écouter l’épisode 1 avec Simon c’est ici, l’épisode 100 (de nouveau avec Simon) c’est par là et l’épisode de Jean de la Rochebrochard avec (toujours et encore) Simon c’est par ici.  Épisode enregistré à distance pendant la période de confinement lié au virus Covid-19 grâce à Zencaster. Pour savoir comment enregistrer à distance, c’est ici.  Prenez soin de vous !

 #COVID19 - 1 Carole Juge - Avoir des bases solides pour affronter la tempête | File Type: audio/mpeg | Duration: 00:30:28
 #122 Vincent Huguet - Malt - Comment faire travailler plus de 170.000 freelances ? | File Type: audio/mpeg | Duration: 02:16:15

Comment internet a révolutionné le monde du travail ? C’est ce que je voulais savoir en invitant Vincent Huguet, le fondateur de Malt. Vous allez avoir un paquet de réponses sur le sujet. Mais en plus de cela, vous apprendrez comment Vincent a fédéré plus de 170.000 freelances. Comment il a convaincu des sociétés du CAC 40 de travailler avec des indépendants. Comment il a réussi à concurrencer des “ESN” qui ont pignon sur rue depuis 40 ans.  “Il faut aimer le chaos quand tu es entrepreneur.”  Vous comprendrez comment utiliser le “chaos créatif” pour disrupter tout en restant rigoureux. Vous aurez une merveilleuse leçon sur la manière de gérer l'internationalisation d’une plateforme, une croissance explosive. Et enfin, vous aurez l’illustration parfaite de l’importance de rester proche de son équipe et des siens. “On est dans un monde où il est très facile de tester des choses, alors qu’est ce qu’on attend ?” Une fois de plus, j’ai eu un échange sans filtre avec un invité incroyable. Je suis sûr qu’il vous plaira autant qu’à moi. Vincent recherche un CMO, si vous êtes intéressés, contactez-le sur LinkedIn, envoyé un mail à jobs@malt.com ou sur la page carrière de Malt.  On a cité plein de personnes incroyablement intéressantes : Xavier Lorphelin, Jean-David Chamboredon, Quentin Debavelaere et, last but not least, de nos femmes.  On vous conseille pleins de beaux livres :  #The E-Myth Revisited: Why Small Buisinesses Don’t Work and What to Do About It (ou sa version française) par Michael E. Gerber  #Who: The A Method for Hiring de Geoff Smart et Randy Street #Rework de Jason Fried et David Heinemeier Hansson   #AI Superpowers: China, Silicon Valley, and the New World Order de Kai-Fu Lee  On a aussi parlé podcast :  #Master of Scale par Reid Hoffman #Rework  #La Martingale  Enfin, pour ceux intéressés par le Malt Tech Trends c’est ici.  #ThrowbackSunday, avec Vincent, on a cité pas mal d’anciens épisodes de GDIY, à savoir :  #17 Marc Fournier – lancer un business quand tu fais l’ESCP et SciencesPo à la fois #25 Clément Alteresco – Bureaux à Partager -créer Digitick, vendre 50 millions et ne toucher que 100k #73 Marc Simoncini – De Meetic à Jaina – Les montagnes russes de l’entrepreneuriat #76 Gilles Chetelat - Sticky Ads - plus de 100 millions d’euros d’exit pour une boîte que personne ne connaît. #95 Cédric Villani – Comment laisser une place au hasard pour découvrir des mondes incroyables ? #99 Antoine Freysz – Kerala Ventures – Comment être le The Voice des entrepreneurs ? qui a permis ce superbe épisode !  #101 Anthony Bourbon – FEED – L’avenir de la nourriture est-il liquide ou en barre ? #108 Carole Juge – Joone – l’histoire de sa vie : comment se lancer à l’assaut du business des couches  #110 Julie Chapon – Yuka – Faire bouger les géants de la food avec une petite startup #112 Gilles Raymond – “Je préfère me planter en essayant de sauter deux mètres, que réussir brillamment en sautant 30 centimètres.” #120 Julia Bijaoui – Frichti – Devenir le Picard du frais #121 Olivier Sibony – Comment prendre de meilleures décisions et être plus créatif ? Shout out à Jeanne Poujardieu, une ancienne de l’EDHEC qui vient de rejoindre l’équipe de CosaVostra en tant que Digital project manager pour notre plus grand bonheur ! On salue aussi l’équipe de TOPFIVE. Un petit coucou à mon oncle.    Merci à Morgan pour la musique et le mixage. Contactez-le sur studio-module.com !    

Comments

Login or signup comment.